pierre-sabatier-bio

Biographie de Pierre Sabatier

Pierre Sabatier, né le 30 décembre 1981 à Beaumont en Auvergne, est un économiste et entrepreneur, président fondateur du cabinet indépendant de prospectives économiques et financières PrimeView, prix Turgot 2013 du jeune talent en économie financière, membre du Cercle Turgot et du think tank Les Econoclastes, président d’AgroParisTech Alumni et chargé d’enseignement à l’Institut d’Administration des Entreprises de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et à AgroParisTech.

Biographie

Formation

Pierre Sabatier obtient brillamment son baccalauréat en 1999 au lycée Schoelcher de Fort-de-France en Martinique après une première partie de scolarité dans la Meuse et en Auvergne. Il choisit alors les prestigieuses Classes préparatoires aux concours d’entrée aux Grandes Ecoles, filière BCPST, du lycée Sainte Geneviève à Versailles. Se rêvant d’une carrière d’entrepreneur, il intègre en 2001 AgroParisTech afin de mieux appréhender le monde du vivant et l’environnement, deux paramètres indispensables pour comprendre le fonctionnement de nos sociétés. Il obtient son diplôme d’ingénieur agronome en 2004, spécialité EGE (Economie et Gestion des Entreprises). Il est actuellement doctorant en Sciences de Gestion à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne (LARGEPA) où il prépare une thèse sur l’impact des bouleversements démographiques sur nos modèles de développement.

Carrière

De 2004 à 2007, il entame sa carrière professionnelle en tant que stratège en finance de marchés pour JCF Group puis FactSet. Il devient par la suite gérant de portefeuilles et responsable de la stratégie d’une société de gestion de portefeuilles, Pythagore Investissement (2007-2008). L’étude approfondie des marchés financiers lui fait prendre conscience de la complexité de nos systèmes et de l’imbrication étroite entre les différentes dimensions qui les composent, à savoir la macroéconomie, la démographie, l’environnement, la sociologie, la politique ou encore la géopolitique.

Convaincu de la nécessité de produire de l’information impartiale et purement factuelle, il fonde en 2008 avec 3 associés le cabinet indépendant de recherche économique et financière PrimeView, qui s’appuie sur une démarche scientifique rigoureuse et une grande profondeur de données. Face à l’échec des modèles explicatifs et prédictifs existants, PrimeView, pionnier dans la recherche indépendante, a vocation à construire un nouveau système qui repose sur la proximité avec les sciences du vivant et la transversalité des phénomènes observés, à l’image de l’impact des paramètres démographiques sur nos modèles de société, nos entreprises et les actifs financiers et immobiliers.

A ce titre, Pierre Sabatier est aujourd’hui particulièrement reconnu pour ses analyses prospectives basées sur le potentiel démographique et est considéré comme un économiste référent des problématiques chinoises, suite à la parution de son ouvrage « La Chine, une bombe à retardement », qui aborde les grands déséquilibres économiques, sociaux et environnementaux de l’Empire du Milieu. Ce livre a été récompensé d’une mention d’honneur lors de la 26e cérémonie du Prix Turgot et Pierre Sabatier a remporté à cette occasion le prix du Jeune Talent 2013 en économie financière.

Il met depuis plusieurs années son expertise au service des entreprises afin de donner du sens au flux quotidien d’informations dont elles disposent et ainsi leur permettre d’optimiser leurs décisions stratégiques.

Il réalise de nombreuses conférences à succès à travers la France et participe aux comités de direction de grands groupes pour aider les dirigeants à prendre de la hauteur et à décaler leurs regards afin de se projeter dans le monde de demain et garder un temps d’avance sur leurs concurrents.

Il approfondit ces questions lors de missions d’audit prospectif de l’environnement économique d’une entreprise pour construire un plan stratégique adapté à la structure suivie grâce à une identification des macro-tendances (permise grâce au développement d’un outil automatique robuste de smart screening générant des indicateurs originaux et synthétiques) susceptibles d’impacter durablement son business model.

En 2013, il crée par ailleurs en parallèle PrimeView Formation pour offrir un accompagnement sur mesure au Top Management et aux haut potentiels Executive des grands groupes afin qu’ils disposent des outils pour se construire une vision panoramique et prospective de l’environnement économique favorisant des prises de décision éclairées.

Pierre Sabatier s’efforce par ailleurs d’évoluer dans différentes sphères de la société (médiatique, universitaire, associative) afin d’être ancré dans ses principales composantes et de créer des passerelles entre elles.

A ce titre il est président d’AgroParisTech Alumni depuis 2014, administrateur et membre du comité de rédaction du Cercle Turgot (il a dirigé l’ouvrage collectif du Cercle Turgot « Après la récession… inflation ou déflation ? sorti en janvier 2014 aux éditions Eyrolles) et membre fondateur du think tank Les Econoclastes.

Il est également enseignant-conférencier en économie et en finance à l’Institut d’Administration des Entreprises de Paris (Paris I La Sorbonne) et à AgroParisTech.

Prises de position

Fort de son caractère indépendant, Pierre Sabatier propose des analyses prospectives très tranchées et pas toujours consensuelles bien que purement factuelles (« un bon graphique en dit parfois plus qu’un long discours »), avec une conviction forte : l’avenir des économies est inscrit dans leur ADN démographique (consommation des ménages, politiques publiques, allocation d’actifs, investissement des entreprises, etc).

Il tient depuis 2012 un discours fort et à contre-courant de beaucoup de ses confrères et intellectuels sur la situation économique des pays industrialisés. Pour lui, nos sociétés ne connaissent pas une crise mais une transition économique dans la mesure où l’état final ne ressemblera pas à l’état initial du fait de la baisse significative du potentiel de croissance au regard du vieillissement des populations. Face à cette profonde mutation de l’environnement économique, il s’efforce de convaincre les chefs d’entreprise du besoin vital de changer leurs pratiques voire leur business model pour survivre dans un premier temps avant de prospérer dans un second mouvement.

Son analyse critique du modèle économique chinois, parue en 2011 dans son ouvrage « La Chine, une bombe à retardement », en plein essor de l’Empire du Milieu, a connu de très larges échos à l’époque et fait de lui aujourd’hui une référence sur le sujet au regard de l’adhésion d’un nombre croissants d’experts et d’observateurs face au ralentissement de la seconde puissance économique. S’il ne remet pas en cause le potentiel structurel du pays à moyen terme, il ne pense pas que son développement puisse se faire en ligne droite sans accepter une récession brutale impliquant la faillite des entreprises surnuméraires pour redonner du pricing power aux survivantes et ainsi pouvoir réorienter son modèle économique vers la demande intérieure. En effet, confrontée à une gigantesque bulle de surinvestissements sans aucun précédent dans l’histoire économique après avoir substitué le modèle espagnol dopé à l’investissement au modèle allemand tiré par les exportations suite à sa récession de 2009, la Chine doit aujourd’hui permettre à la consommation des ménages de prendre le relai à l’instar du modèle américain pour poursuivre sa croissance.

Autre prise de position forte de Pierre Sabatier : l’existence d’une bulle de l’immobilier en France qui impliquera une baisse des prix significative, de l’ordre de -30% en l’espace de 7 à 10 ans[6]. Outre la disparition de tous les facteurs financiers ayant fait la hausse passée (baisse des taux, allongement de la durée des prêts, aides de l’Etat, etc), son analyse se base une nouvelle fois sur le facteur structurant de la démographie : la variation du nombre de vendeurs nets (plus de 60 ans) sera en moyenne de 1.3 millions supérieure à celle des acheteurs nets (20-59 ans) tous les 5 ans durant les 25 prochaines années ce qui représentera de fortes pressions baissières pour le marché de la pierre, sans parler des problèmes croissants de solvabilité des ménages en période de déflation, d’effondrement du ratio actifs/retraités et d’endettement massif de l’Etat.

Interventions dans les médias

La qualité de son expertise économique et financière, son indépendance d’esprit, sa liberté de discours et son regard décalé en font un intervenant très apprécié des médias depuis plusieurs années. Il participe régulièrement à l’émission Intégrale Placements sur BFM Business, anime une chronique mensuelle dans l’Agefi et fait de nombreuses apparitions dans les principaux quotidiens nationaux (Les Echos, Le Monde, Le Figaro, etc) et à la radio (Europe1, France Culture, RMC, etc). Il est l’invité de l’émission C à dire sur France 5 à l’occasion de la sortie de son ouvrage qui défraie la chronique, « La Chine, une bombe à retardement.